VANDEN DRIESSCHE Thomas

Welcome to Tata City

Belgique

2012 -

Tata Stadium, Tata Football Academy, Tata Amusement Park, Tata Center For Excellence, Tata School… A Jamshedpur, siège historique du plus grand groupe industriel indien : Tata, tout semble “Tata branded”.
Tata City, ou du moins ce que le groupe Tata accepte de nous en montrer, ressemble souvent à un décor en carton-pâte avec çà et là des personnages figés dans un rôle appris par cœur sans beaucoup d’âme. Visite guidée qui parfois met mal à l’aise et pousse à s’interroger sur la représentation d’un certain bonheur social. Ce modèle de développement urbain semble néanmoins atteindre ses limites. La ville éprouve des difficultés à faire face à l’explosion de la démographie. L’exode rural s’intensifie et des bidonvilles apparaissent petit à petit dans la banlieue de Jamshedpur qui replonge dans la dure réalité indienne.

à propos de l'artiste

Thomas Vanden Driessche est né à Louvain en 1979. Diplômé en journalisme et management humanitaire, il a travaillé
successivement pour le Programme des Nations Unies pour le Développement au Maroc, pour la Croix-Rouge de Belgique et
pour la Délégation du CICR auprès de l’UE et de l’OTAN. Actuellement photographe freelance membre du collectif Out Of
Focus, il collabore régulièrement pour l’hebdomadaire belge Le Vif l’Express. Fortement attaché à la tradition documentaire, sa
photographie est souvent frontale et s’évertue à décomposer la réalité en apportant une attention toute particulière au portrait.
Ses projets les plus récents abordent en profondeur l’Inde contemporaine et son industrialisation galopante. Thomas poursuit
également un projet de longue haleine sur la banalisation de la violence en Europe.
Publiées dans le Vif l’Express, Le Soir, Le Nouvel Observateur, Elle Belgique, etc., ces photos ont été récompensées par une carte
blanche au prix Paroles photographiques 2009, 2 silvers awards et 2 bronze awards au prix PX3 2011, une nomination au Black and
White Spider award 2011 et un coup de cœur aux lectures de portfolio de l’ANI lors de la 23e édition du festival Visa pour l’image.
Ces travaux ont été exposés à Paris (Bibliothèque MK2, Gare de l’Est, galerie Dupon), à Lille (projection aux Transphotographiques
2011) ainsi qu’à Bruxelles (Palais des Beaux-Arts, The EGG). Thomas vit et travaille actuellement à Bruxelles.