TUSSORE Emmanuel

Home

France

2018 -

Le processus de fabrication du savon a été élaboré au cours de l’Antiquité dans la région du Levant, Alep en est alors l’une des villes principales. Le savon est introduit en Occident par les croisés, qui le diffusent dès le XIIe siècle. Emmanuel Tussore transforme cette matière fragile et malléable, qu’il sculpte puis photographie. Grâce à ce processus de manipulation, le savon d’Alep – le plus vieux savon du monde – devient le symbole d’une force brute, destructrice, à rebours du geste raffiné de l’homme civilisé. Présentées en série, les photographies de ruines suggèrent les signes d’un alphabet intime. Elles racontent l’absence, la perte, l’exil, et questionnent les valeurs fondamentales d’humanisme. Puisant dans l’histoire et l’actualité, Tussore propose sa vision d’un monde tragique, dans lequel la notion de disparition est prépondérante.

à propos de l'artiste

Né en 1984 en France, Emmanuel Tussore est diplômé de l’Institut d’Estudis Fotogràfics de Catalunya à Barcelone depuis 2006. Ses travaux ont été exposés au cours de différents événements comme la Berlinale 2017, la Biennale d’art contemporain de Dakar 2016, LagosPhoto Festival 2016, Les Nuits Blanches 2016 de Paris et Bruxelles.