RECORDON Manon

Roma I et Roma II

France

2013 -

Les œuvres de Manon Recordon sont des photographies mises en relation entres elles ou avec des textes. Sa récente pratique de la vidéo accompagne de manière indispensable la lecture de son travail. Les juxtapositions du montage induisent la possibilité d’un récit par le biais d’indices iconographiques qui mettent en mouvement culture et mémoire.
Pendant son séjour romain elle poursuit son travail de recherche sur le patrimoine antique, le rapport à la pierre-mémoire dans le contexte urbain, la réécriture du mythe et plus particulièrement lié à l’histoire de Rome et d’Italie.
Observer une ville. La considérer comme une peinture d’histoire. Décor complet – du réel à la fiction.
En superposant des siècles de sociétés et de représentations, par strates successives elle nous offre une vision panoptique de l’histoire. Du détail à la plus grande échelle, le fragment : morceau extirpé de son ensemble, dialogue des liens qui existent entre un croisement de rue, une statue antique, un plafond baroque, une passante, un fleuriste. Via l’histoire, je réinterprète le réel, mettant en rapport des figures du passé avec notre propre contemporanéité.

Air de la Reine de la nuit ou la flûte désenchantée, 2011. Dimensions variables. vidéo 2 min 30. ( En collaboration avec Adel Ghezal)

Prendre comme cible, l’un des airs d’Opéra les plus célèbres.

Imaginer une nouvelle mise en scène.

Transformer les sons mais sans changer la partition, seulement la retranscrire.

Jouer muet là ou il y a un drame, pour que cela devienne comique.

Créer une nouvelle narration par le montage, l’archive internet, la vie.

à propos de l'artiste

Née en 1985 elle vit et travaille actuellement à Rome.
Diplômée de l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 2009 avec les félicitations du jury, elle participe au Salon de Montrouge en 2010. En 2011, elle collabore avec Constance Nouvel lors de la création d’une exposition à l’Espace Lhomond, Paris 5e. En 2012, elle crée la revue Mercure en collaboration avec Maya Palma, Giuliana Zefferi et Martha Salimbeni.
Elle est actuellement pensionnaire de l’Académie de France à Rome – Villa Médicis où ses dernières productions ont récemment été montrées lors du « Teatro delle Esposizioni #3 », exposition collective des pensionnaires de la Villa Médicis.