RASTI Laurence

There are no homosexuals in Iran

Suisse

2015 -

Un individu se définit à travers la notion d’identité. Toutefois, si cette liberté n’est pas envisageable dans son propre pays, il n’a pas d’autre choix que de le fuir. À Denizli, une petite ville de Turquie, des centaines de réfugiés gay iraniens transitent. Ils mettent leur vie sur pause le temps de rejoindre, un jour, un pays d’accueil où ils pourront vivre librement leur sexualité. Ce travail interroge les notions fragiles d’identité et de genres. Dans ce contexte incertain, il donne un visage à ces gens, celui que leur pays leur a temporairement volé.

Artiste sélectionné pour le jeu concours #Circulagram

Artiste soutenue par : ph_logo_byline_fr_cmyk-9421c

à propos de l'artiste

LAURENCE RASTI est née en 1990 à Genève. Son travail interroge les notions d’identité et de beauté. De parents iraniens, elle a grandi en Suisse. Cette double culture l’a amenée à reconsidérer les coutumes et les codes définis de part et d’autre afin de comprendre la puissance des genres dans nos sociétés.