DE BEYTER David

Concrete Mirrors

France

2012 - Christine Ollier

Les photographies présentées dans le cadre du Festival “Circulations” sont extraites du projet « Concrete Mirrors » qui traite de la représentation de l’ailleurs. Cette recherche s’inspire de travaux et écrits d’architectes prospectifs des années 60, de sites de re-cherches scientifiques spatiales et d’un ensemble de paysages ayant reçu une sorte d’accréditation populaire de paysage martien ou lunaire. Ce corpus d’images propose des collages qui associent deux types de réalités, celle des documents et celle des lieux. Le virtuel, présent par l’utilisation éparse de la 3D, me permet ici de donner une forme d’existence à certains projets architecturaux non réalisés. Cette exploration constitue dans sa finalité un territoire imaginaire, marquée par le temps, perdue dans un anachronisme formel où se rejoue ainsi les évènements d’une histoire de l’architecture, et à travers elle, une histoire de l’imaginaire du futur.

Le projet Concrete Mirrors est une Production du Fresnoy, Studio national des arts contemporains 2010.

à propos de l'artiste

Série « Concrete Mirrors » / Parcours

Né en 1985 à Roubaix, David De Beyter est Diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre, Bruxelles, il intègre par la suite le Fresnoy, Studio National des Arts Contemporains, qu’il termine en 2010.

Si David De Beyter utilise le médium photographique, son travail se tisse d’un réseau complexe de références et de processus aussi bien liés à l’image, qu’à la sculpture, l’architecture ou encore l’anthropologie. Le paysage est central dans son travail. Chaque image qu’il conçoit implique une réflexion sur celui-ci, en tant que forme, en tant qu’archétype, en tant que système construit, devenant en soi de nouveaux modèles paysagers.
 
Son travail est exposé dans des exposition collectives en France et en Europe(Fotomuseum de Vienne, Festival de Photographie Internationale F/Stop à Leipzig, Mois Européen de la Photographie de Berlin, Fondation So Film à Sofia, les Transphotographiques de Lille, Biennale de la Photographie de Liège) et à un niveau international avec le projet Regeneration 2 : Photographes de demain organisé par le Musée de L’Elysée de Lausanne.

JPEG - 1.4 Mo