ZARI Alba

The Y

Thaïlande/Angleterre

2020 -

Alba Zari utilise la photographie comme moyen d’investigation et d’auto-analyse pour rechercher son père qu’elle n’a jamais connu. Le Y manquant. À 25 ans, elle découvre qu’elle n’a pas le même sang thaïlandais que son frère. Elle ne possède alors que quelques indices sur l’identité de son père : son nom, sa nationalité irakienne et son poste chez Emirates Airlines. Après un test ADN et une collecte exhaustive de documents officiels, elle découvre l’existence d’un père américain légal, Gary, un sans abri qu’elle rencontre à Los Angeles. Puis elle passe en revue son album de famille pour identifier les caractéristiques physiques héréditaires qui n’appartiennent pas au code génétique de sa mère. Se basant sur la physiognomonie et son principe d’exclusion, elle crée l’avatar 3D de ce père biologique inconnu à partir de son propre visage modélisé en relief. A ce jour, cela reste la seule image de celui qui se nomme Massad, qui ne vit pour l’instant que dans le monde virtuel.

à propos de l'artiste

Née à Bangkok en 1987 où elle vit jusqu’à l’âge de huit ans, Alba Zari grandit ensuite en Italie. Elle est diplômée en cinéma du DAMS à Bologne et a également étudié la photographie documentaire à l’ICP, New York. Dans sa pratique, elle explore des thèmes de société avec une sensibilité introspective et des axes autobiographiques. Aujourd’hui elle vit et travaille à Londres.