SURUN Flore-Aël

Du désir dans les Ailes

France

2011 - Carte blanche de Laura Sérani

Je photographie des « sur-vivants ». Parce que leurs survies de tous ordres me touchent au coeur sans crier gare. Mes images entrent dans les lieux où la vie tient le coup, se mutine. Elles observent des corps vivants, agissants qui crient comment défendre leurs paradis, leurs identités. Elles cherchent à surprendre la joie et l’amour encore là, qui donnent la force de vivre. Elles appellent à agir pour l’essentiel.

A travers le monde dans tous ses états, la folle énergie de la jeunesse résonne comme un écho. Etre et Vivre au plus près des enfants des rues de Bucarest, au milieu des no futur punks, des Altermondialistes, des Tibétains en exil, des transsexuels, des déserteurs de l’armée américaine, ou de femmes Ukrainiennes victimes de la traite…
Ils tombent au désespoir, se relèvent. Se sauvent et s’envolent aux rêves.

à propos de l'artiste

Sortie major de l’école de Photographie EFET (Paris), en 1997, elle fait partie du Collectif tendance Floue (elle a participé au projet « Mad in France » en 2009, « Mad in India » en 2008 et « Mad in China » en 2007).

Depuis, son prix spécial du jury au Festival du scoop et du journalisme d’Angers pour son travail sur la Roumanie, en 1999, elle travaille sur des sujets de société à travers le monde, qu’elle publie dans la presse et expose régulièrement.

En 2001, elle obtient le « Joop Swart Masterclass » de la fondation World Press (un travail sur les transsexuels intitulés « FTM- MTF » en France et en Espagne), et le Grand Prix du Festival Terre d’images de Biarritz pour la parution en presse de « Sur-vie Sous ».