SERVE Nicolas

Ethanol

France

2020 -

Se sentant peu à peu glisser dans la dépendance à l’alcool, Nicolas Serve prend la décision d’entrer en clinique de désintoxication un jour de janvier 2019. Il se trouve à la fois dépassé mais clairement conscient de la place que tient dans sa vie quotidienne cette addiction que l’on définit comme l’une des plus sévères. À la manière d’un journal intime, la photographie va l’accompagner dans cette période trouble ponctuée de manque, de traitements, de rencontres. « Ethanol » est une série d’impressions, d’instantanés, de formes plus ou moins abstraites qui traduisent un état de transition ambiguë : entre fragilité et force, entre honte et fierté. C’est un combat lent, sourd, avec soi-même que Nicolas Serve a choisi de fixer par l’image.

 

à propos de l'artiste

Né en 1990, Nicolas Serve réalise en 2014 une enquête photographique sur la résurgence des bidonvilles en Île-de-France. Ce travail marque le début d’un intérêt pour la place de l’image dans la mémoire collective. Directeur de la photographie au sein du média Disclose, il poursuit en parallèle des projets de photographie documentaire aux États-Unis et en Corse, travaux enrichis de captations sonore et vidéo.