PLASENCIA Rubén

Obscure

Espagne

2014 -

Alors que les préjudices et les stéréotypes raciaux sont incessants et augmentent de manière exponentielle, ces visages sont un pied de nez à ce désir idéalisé de trouver sa propre beauté. Il n’y a pas de personnes plus légitime et sincère qu’une personne aveugle qui a dû dire adieu à sa vue et chercher des moyens plus archaïques, mais aussi plus fiables, de lire entre les lignes et de capturer l’essence profonde d’un être.

La composition de ces portraits se limite à un visage cadré devant un fond noir qui crée un fort contraste et évite toutes interférences visuelles tout en permettant de voir ce qui compte vraiment : « le regard ».
Loin d’être une ébauche, ce projet raconte la dimension la plus intime du regard, créant une prélude parfait entre ombres et lumières de ceux qui ne peuvent pas voir, nous donnant le sentiment d’incarner le personnage principal du roman « Essai sur la cécité ».

De manière cru et en même temps discrète, ces portraits nous donnent l’opportunité de pouvoir observer de près les effets dévastateurs de la cécité.

à propos de l'artiste

Né aux Canaries en 1986, Rubén Plasencia est un photographe espagnol. Passionné par les gens et obsédé par les portraits, son travail personnel est centrée sur des projets traitant de questions sociales dans lesquelles le regard renforce et intensifie la recherche de l’essence des gens.

Entre 2007 et 2009, il a étudié la photographie à Ténérife spécialisé dans la photographie et après avoir travaillé durant quatre ans (de 2008 à 2012) comm assistante de photographe, il remporte une bourse qui lui pemet d’étudier à l’école de photographie EFTI de Madrid où il découvre le plaisir des portraits de studio.

Il vit et travaille actuellement à Ténérife, Espagne.