LUCIE & SIMON

Living Images

France

2011 - Artiste révélé par Fetart

L’installation Living Images aborde le cycle de la vie par l’entremise de cinq portraits de femmes, filmées à différents stades de leur existence. Inscrit dans le prolongement de leurs suites photographiques, ce travail aborde les thèmes chers à Lucie & Simon de la solitude existentielle, l’isolement de la pensée ou l’impossible communication entre les êtres.

Pour chaque image, le sujet est invité à poser immobile pendant plusieurs minutes. La scène tourne en boucle dans un mouvement infini (…).

Dans un décor volontairement anonyme, les gestes silencieux et le regard impassible des femmes éloignent la scène de son spectateur pour lui donner l’allure d’un vague souvenir. Narration subjective et intériorisée, cheminement d’une pensée mélancolique. La lenteur des mouvements, proche d’une ultime respiration, suspend les êtres dans une éternité à la fois fascinante et inquiétante. Qui n’a pas tenté d’arrêter le temps pour vaincre la fatale échéance de la mort ? L’action importe peu car l’accent est mis sur l’évocation vertigineuse du mystère de la destinée – la femme est celle qui donne la vie –, de l’inconnu de notre sort.

Située à mi-chemin entre la vidéo et la photographie – la distinction entre médiums est ici délibérément remise en question, – Living Images traite ainsi de l’ineffable frontière entre le rêve et le réel, de ce fil invisible nous reliant à la sphère impalpable du monde des défunts.

Julie Enckell Julliard
Conservatrice Art moderne et contemporain
Musée Jenish des Beaux-Arts, Vevey, Suisse

à propos de l'artiste

Etablis à Paris, Lucie & Simon travaillent ensemble depuis 2005. Leurs projets prennent la forme de séries (Earth Vision, Scènes de vie, Living Images), qui toutes déjouent notre mode de perception du réel par une mise en scène décalée du quotidien.

Solitude urbaine ou familiale, errance existentielle, incommunicabilité des êtres, les compositions captent sous différents jours la mélancolie silencieuse de l’homme, traduisent l’interstice ténu séparant son existence du monde rêvé. Dans un univers énigmatique ravivant le souvenir des peintures d’Edward Hopper, chaque personnage semble appartenir à un temps suspendu, apparaît comme noyé dans l’atemporalité des songes.

Lumière artificielle, point de vue zénithal ou ralentissement à l’extrême de l’image filmée, le travail de Lucie & Simon brouille les frontières entre le monde réel et fantasmé, donnant l’illusion au spectateur d’accéder au monde intérieur caché des personnages photographiés. Imprégnées de références cinématographiques, les mises en scène évoquent ainsi par bien des aspects l’univers onirique de David Lynch ou la désolation de la jeune génération chez Gus van Sant.

Depuis quelques saisons, ce jeune duo franco-allemand collectionne les plus prestigieuses distinctions. Lauréat de la Bourse Nestlé lors du 7ème Grand prix international de photographie de Vevey, il a remporté cette année le prix HSBC pour la Photographie.

Julie Enckell Julliard
Conservatrice Art moderne et contemporain
Musée Jenish des Beaux-Arts, Vevey, Suisse

Dates clés

  • 2004 : Rencontre.
  • 2004 à 2008 : Lucie suit l’enseignement de l’Ecole des Arts Appliqués de Paris / Simon est l’assistant de François Marie Banier puis Peter Lindbergh.
  • 2005 : Premier projet à quatre mains intitulé Earth Vision.
  • 2007 : Projet Scènes de vie.
  • 2009 : Prix Nestlé du Grand prix de photographie de Vevey, Bourse pour la réalisation du projet Living images, Prix de la Fondation Marcel Bleustein Blanchet et Prix de la Bourse du Talent.
  • 2010 : Prix HSBC pour la Photographie et première monographie intitulée Vertiges du quotidien / Nomination à la Fiac pour le prix Audi Talents Awards, Art contemporain.
  • 2011 : Projet Silent World.