DELLA VALLE Martina

Traces et impressions urbaines

Italie

2011 - Carte Blanche de Laura Sérani

Des objets simples de la vie quotidienne (miroirs, livres), trouvés chez des antiquaires et plongés dans le noir de la camera obscura, où la gélatine fait apparaître des formes inhabituelles. Le travail de Martina della Valle est un travail d’alchimiste sur les histoires renfermées dans ces objets, mais aussi un travail de recherche sur la photographie et ses procédés.

à propos de l'artiste

Née à Florence en 1981. Elle étudie les arts visuels au Liceo Artistico Sperimentale de Florence puis la photographie à l’Institut européen du design de Milan.

Depuis 2003, elle travaille en tant qu’artiste et photographe freelance, collaborant à différents magazines (Case da Abitare, Io Donna, Rolling Stone, Urban) et réalisant quelques projets publicitaires pour la Fondation Pitti Immagine Discovery. Elle enseigne également la photographie à l’Institut européen du design de Milan. En 2007, elle est sélectionnée par la Fondation Ratti (Côme, Italie) pour un workshop de 3 semaines avec Joan Jonas et pour trois mois de résidence à Paris offerts par la Fondation DENA, au Centre des Récollets.

En 2009, elle est invitée en résidence à Hiroshima (Japon) par Air Onomichi.

Elle vit et travaille actuellement entre Berlin, Paris, Florence et Milan.