GOURIOU Vincent

France / Sélection du jury / 2014

" "

Les portraits de Vincent Gouriou ajoutent à leur beauté plastique celle du mystère des histoires indicibles. Sensuels, spirituels, secrets, ils ravivent la question de la normalité et de la différence. Entre identités et singularités. On ne naît pas homme ou femme, on le devient. La vie traverse tous les âges et la douleur aussi. Ce sont des amis, des proches, des inconnus… Des rencontres qui nécessitent l’abandon, le lâcher-prise pour dire le trouble, le doute, la faille. Ambiguïté, cris étouffés d’une maladie, absence-présence. Ces fulgurances… l’instant où le rempart cède. Dans le silence, il avance millimètre par millimètre. Apprivoisant le grain de la peau, le regard qui se perd ou se donne. Dans un clair-obscur modelé, il observe l’altérité avec bienveillance. A travers ce miroir noir qui renvoie inéluctablement au moi pluriel et unique à la fois, il devient un voyant de la condition humaine.
Texte de Dominique Cresson-Rybakov