Gaudrillot-Roy Zacharie

France / Sélection du jury / 2014

" Série « Façades » "

La façade est la première chose que l’on voit, c’est la surface d’un bâtiment. Elle peut être imposante, superficielle, ou encore évoquer une certaine sécurité urbaine.

J’ai toujours aimé parcourir la ville, errer au fil des rues, observer et imaginer ce qui se cache derrière les murs… une lueur derrière un volet entrouvert, un bruit à travers une fenêtre, des rires et des larmes, anonymes, comme un numéro sur une porte.

Tout peut paraître étranger, faire naître l’angoisse comme la curiosité. Il s’agit là d’une errance dans une ville que l’on ne connaît pas, d’une première rencontre où tout est à construire.

Que se passerait-il si nous restions sur cette première vision ? Si du quotidien de l’ « autre » n’en ressortais qu’un décor ?

Ici, je n’ai pas forcément voulu y apporter une réponse, mais plutôt évoquer une sensation qui serait propre à chacun. Une vision d’un monde inconnu qui ne serait qu’une image, sans espace intime, l’apparence pour seul refuge.