CLEMENT Bruno

North of everything

France

2012 -

Cette série de photographies est conçue comme un questionnement sur la réalité, la fiction et le préjugé. Elle est réalisée avec des habitants du Nord Pas de Calais dans leur contexte régional. Bruno Clément met en scène des personnages du quotidien en voulant montrer comment ces gens peuvent être à la fois invisibles et porteurs d’une profonde dimension tragique. Pour accentuer cette dimension, il choisit d’allier aux images des textes fictionnels : crédits de lieux et biographies imaginaires qu’il a intégré à l’image. Il cherche par ce subterfuge à questionner notre perception des autres et de l’image photographique elle-même. Ces personnages ne sont ni des héros, ni des monstres, leurs vies semblent plus ternes que ces mises en scènes fictionnelles, et pourtant… Ses références pour ce travail ont été autant les films des frères Coen et certains personnages de Pasolini que les textes de William Blake ou encore Morgan Spontès. « Ecrire pour moi, m’enfoncer dans ce qu’on appelle l’imaginaire, n’était-ce pas une façon de renverser un monde renversé ; pour retrouver, par la fiction, le réel ? » Spontès.

à propos de l'artiste

Vit à Paris , né en 1971.
Après des études de Sciences Economique, il se lance en 2001 dans sa propre exploration photographique.
C’est à travers le portrait qu’il poursuit sa recherche sur l’intimité et ses travers. Il recherche dans ses images une vérité envoûtante sur ses modèles, à la fois dans leur solitude et dans leur rapport intime à l’ autre. 
Il collabore régulièrement avec la presse et les agences de publicité. Depuis peu, il souhaite donner une ampleur à son travail personnel par le biais d expositions.