Les Grandes Rencontres du Salon de la Photo

Les Grandes Rencontres du Salon de la Photo, organisées par photographie.com, s’installent, pour la deuxième année,
au festival Circulation(s) au Centquatre-Paris, le temps d’une après-midi.

Venez partager et échanger avec les photographes invités sur les thèmes :
l’édition avec le livre photographique et Instagram, le réseau favori de nos images, seront à l’honneur.

 15h00
Identités à venir


Une rencontre avec Sandra Mehl, Maya-Inès Touam et Fanny Viguier menée par Mathieu Oui.

Maddelena installe un parasol sur la plage de Palavas-les-Flots. Ses parents n'étant pas motorisés. ©Sandra Mehl

Maddelena installe un parasol sur la plage de Palavas-les-Flots. 
©Sandra Mehl

Trois jeunes femmes, trois singularités, trois photographes engagées dans la photographie. De son identité propre à celle des sujets sur lesquels il porte son regard, comment un photographe parle t-il de l’identité des autres ?
Les photographies de Sandra, Maya-Inès et Fanny sont exposées à la BnF et publiés par les éditions Delpire dans l’ouvrage Identités à venir qui rassemble les histoires du millésime 2016 de la Bourse du Talent.

15h50 : Extraits des Grandes Rencontres du Salon de la Photo 2016
Les identités d’ORLAN, de la guerre par Éméric Lhuisset et de la photographie avec François Huguier.

16h00

Une rencontre avec Hélène Jayet
Hélène Jayet, toutes les couleurs noires

Née dans la photo – sa chambre de bébé était le labo de la famille–  Hélène Jayet a toujours voulu parler de l’adoption. C’est ce qu’elle commencera en 2009 en même temps que Colored Only où elle s’immerge dans les salons de coiffures pour cheveux crépus autour de Château d’eau à Paris. Un enferment capillaire, esthétique et politique. Sabine Cessou rapporte sur RFI ses questions « sur la façon dont on parle de la question noire en France. Quand on est adoptée, avec des frères et sœurs qui ont tous une couleur de peau différente, la question se pose, évidemment. » et son militantisme : « Je voulais obliger les gens à nous regarder, parce qu’on est là, on existe, et en plus, on a des coupes de malades ! Que les personnes dont je fais le portrait se trouvent beaux a une dimension thérapeutique. Si nous ne nous voyons pas nous-mêmes, nous ne prendrons jamais notre place… »

Hélène Jayet fait partie de l’agence Signatures

 

© Hélène Jayet

16h55 : Extraits des Grandes Rencontres du Salon de la Photo 2016 : Instagram

17h15

Nous sommes tous instagrameurs 

Une rencontre avec Mathias Zwick menée par Mathieu Oui

AND

©Mathias Zwick

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mathias Zwick nous mène bien loin de l’Iran des mollahs et des tchadors. Les skateurs, en T-shirts de marques américaines avec caméras Go-Pro en main continuent de pousser vers l’Ouest.
Né en 1990, Mathias Zwick se passionne pour la photographie dès l’âge de 15 ans. Après des études de droit et un premier emploi de juriste, il décide de se consacrer entièrement à la photographie, et part en Iran réaliser son premier reportage sur la jeunesse. Aujourd’hui basé à Paris, il souhaite continuer d’explorer le champ de la photographie documentaire.

Avec Instagram les tendances de la mode, de la beauté et du design ont quitté les pages glacées de nos magazines pour les écrans des téléphones.  Ce sont les voyages des instagrameurs qui nous invitent à parcourir le monde sur leurs traces.  Comme nous sommes tous des instagrameurs le rapport aux influenceurs devient maintenant plus proche et intime.  
Seront projetés de cours extraits des Grandes Rencontres du Salon de la Photo de novembre dernier où Balint Pörneczi, Clara Ferrand, Lili Blue Cherry étaient invités ainsi que Molly Benn, directrice de la communauté francophone d’Instagram.

 

INFOS PRATIQUES

Les Grandes Rencontres du Salon de la Photo:
Les #grandesrencontres hors-les-murs du #SalonPhotoParis

Samedi 18 février


De 15h00 à 18h00 
Salle 200

Gratuit et en accès libre


Centquatre-Paris
5, rue Curial – 75019 Paris
Métro : Riquet (7) ou Stalingrad (7)