DAPRILE Carmine Mauro

Italie / Carte blanche e Laura Sérani / 2011

" Mattettunin "

« Le travail de Daprile se réfère à la photographie de plateau, un genre devenu très populaire au milieu des années 80 (bien qu’on puisse remonter aux mises en scène surréalistes et dadaïstes de l’avant-garde), et qui se nourrit de la fiction et pas de réalités existantes. Avec pourtant un élément distinctif. Les cosplayers qu’il photographie sont des personnages qui ont été habillés, maquillés et mis en place non pas par l’auteur mais par les modèles eux-mêmes. Ils se présentent devant lui déjà prêts. En retour, l’environnement, qui lui, est réel, apparaît comme ayant
aussi été inventé. » (Roberta Valtorta, Extrait du livre « Mattetunin » éditions Libri Aparte)